Investissement

Votre Business Plan est le certificat d'admission pour accéder aux prochaines étapes d'investissements. Ce document présente efficacement une structure qui tourne généralement autour de 3 axes : Business Model, Architecture de Valeur, Finance

Très souvent les deux premiers sont mis en avant de manière plus prononcée, car ils présentent des éléments factuels tournés sur une approche business et technologique qui est généralement chère au Start-upper. La partie financière peut devenir rapidement le maillon faible si elle est négligée.

vous aidez à utiliser les bons codes financiers pour parler aux investisseurs. Une cohérence dans vos projections est de mise.

En effet, une projection de chiffre d’affaire agressive entraine mécaniquement la nécessité d’engager les moyens financiers pour réussir un pari industriel, humain ou encore d’innovation produit. Il est inutile de vous mettre en danger avec une épée de Damocles au-dessus de votre tête en gérant la pression d'un objectif de Chiffre d'affaires ou d'EBIT trop ambitieux.

Cela est contreproductif dans votre quête d'investissements.

Ne pas abîmer la relation avec vos investisseurs.

Cela passe nécessairement par une projection saine et cohérente. Un investisseur aguisé prendra vos projections très sérieusement. Il saura rapidement si le dossier est dangereux ou pas. Il refusera de prendre un risque, et si toutefois il faisait cela serait avec la garantie suivante : définir une feuille de route claire sur les "miles stones" à atteindre.

Cela sera nécessairement précisé dans le Share Purchase Agreement en précisant la possibilité d'obligations convertibles imposant à l'entrepreneur les objectifs à atteindre. La relation n'en serait que détériorée si la pression est trop forte. un découragement serait perceptible et la possibilité de dilution si toutefois vos objectifs Inscrits dans votre feuille de route ne sont pas atteints. Généralement une clause de ratchet peut y être mentionné.

La clause de ratchet permet de protéger les investisseurs contre une baisse de valorisation de la société qui entraînerait de facto, la dévalorisation de leur investissement.

Il est important de comprendre la dimension des volontés en actions qui restent néanmoins contradictoires, la première qui est de lever le montant souhaité et la seconde est la volonté de pas être trop dilué.

Procéder par étape est l'alternative avec deux phases d'investissements distinctes en fonction des évolutions et de la création de valeur.

Il est impérieux de ne pas être décalé dans vos projections. La crédibilité de votre dossier est en jeu.

Autre article : Découvrez les start-ups sur MY PITCH IS GOOD !